LES AVENTURES D’ALICE AU COEUR DE LA TERRE

de Charles Dodgson dit LEWIS CARROLL

Le 4 juillet 1862, à bord d’une barque descendant le fleuve Isis, Charles Lutwidge Dodgson, assistant de faculté au Church College d’Oxford, improvise pour les trois filles de son doyen le fantasque récit des aventures d’une petite fille tombée au centre de la terre. L’une d’elles, Alice, lui demande d’en faire en livre. Il s’exécute et offre à la fillette en cadeau de Noël, un carnet soigneusement manuscrit et illustré. Augmenté et désormais signé par un certain Lewis Carroll, ce texte va devenir en 1865, Alice au pays des Merveilles. Les images initiales, jugées inadéquates, ont alors laissé place aux dessins d’un dessinateur réputé, John Tenniel avec le succès que l’on sait, puisque sa vision influera durablement la perception de l’ouvrage. Un arbre qui ne cache pas la plantureuse forêt d’interprétations qu’Alice a inspirées mais qui avait largement occulté l’inventivité et le charme troublant de l’oeuvre graphique originelle de Carroll.

En restituant le contenu du précieux carnet, en agrémenté d’une nouvelle traduction en français, le Frémok ne satisfait pas seulement les amateurs de manuscrits anciens. Il redonne à un livre unique toute sa saveur, ses charmes et ses ombres.

La découverte et la publication de ce livre a inauguré l’ExperienceAlice, un programme poétique d’étude du genre et du ditxneuvième art.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s