AB, FC & TVH dans l’intimité.

Alex Barbier, Frédéric Coché et Thierry Van Hasselt sont exposés au Musée de Picardie, dans le cadre de l’exposition: « Des certitudes, sans doute(s) » – Collection Jannick Thiroux

Dans l’intimité d’une collection
Deux expositions, trois lieux et une chance unique d’apprécier la collection privée de Florence et Daniel Guerlain et celle de Jannick Thiroux.
L’exposition

L’exposition “Anatomie, les peaux du dessin” présente des confrontations inhabituelles.
Couple d’amateurs et passionnés d’art, Florence et Daniel Guerlain collectionnent les œuvres et parient sur la jeune génération. Photographies, aquarelles, sculptures… composent ainsi une immense collection abritée par la Fondation qui porte leur nom. Leur collection reste caractérisée par l’intérêt marqué pour le dessin. Un ensemble représenté par 44 artistes autour de la thématique du corps. “Anatomie, les peaux du dessin” sera pour la première fois en France – juste après New York –, exposé au Frac Picardie, lieu dédié au dessin contemporain. Atul Dodiya, Wim Delvoye, Jorge Queiroz, Richard Prince, Javier Pérez et bien d’autres verront ici leurs œuvres dévoilées « dans des confrontations inhabituelles montrant la diversité des choix », commente Yves Lecointre, directeur du Frac et commissaire de l’exposi-tion. À découvrir également, les surprenantes encres de Roland Flexner réalisées selon la technique japonaise du “suminagashi”. 
Un espace réservé à Silvia Bächli, première lauréate en 2007 du Prix biennal du dessin contemporain créé en 2006 par la Fondation Daniel et Florence Guerlain, propose par ailleurs des dessins originaux sélectionnés par l’artiste. « Cette troisième collection présentée dans un lieu dédié au dessin ouvre des opportunités et amène à se questionner sur la problématique de la collection privée et de sa démarche », précise Yves Lecointre. Et par un heureux hasard, cette programmation coïncide avec l’exposition de la collection privée de Jannick Thiroux proposée au Musée de Picardie et à l’Ésad. “Des certitudes, sans doute(s)”, rassemble quelques-unes des œuvres les plus significatives d’un collectionneur assoiffé d’esprit créatif. On y retrouve des dessins de Stéphanie Nava ou Thierry van Hasselt, des peintures de Frédéric Coché et Frédérique Loutz, mais aussi des sculptures et céramiques d’Elsa Sahal et d’Erik Dietman… Deux expositions à savourer les yeux grand ouverts.

Poster un commentaire

Classé dans expositions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s