Archives mensuelles : novembre 2007

ADHEREZ AU FREMOK

Vous succombez au désir du livre vivant et de l’être libre
Vous voulez que le Frémok vive et brille de mille feux
Vous voulez qu’il rayonne pour vous et par vous
Vous voulez qu’il coure par monts et par vaux
Vous voulez être informé(e) de ses faits et gestes
Vous voulez être dans le secret des yeux

ADHÉREZ ET VOTEZ POUR LE FRÉMOK
Téléchargez, complétez et retournez le bon ci-dessous accompagné de votre kotisation.

adhesion_frmk_web.pdf

Ou cliquez sur les ananas pour adhérer en ligne.

Recevez votre pochette électorale et participez aux premières élektions libres du Frémok

Devenez Témoins du Frémok pour 20 euros (15 pour les pauvres, les chômeurs, les RMIstes, les handicapés de guerre et les filous )

01_temoin-du-fremok.jpg

Devenez Bienfaiteur du Frémok pour 100 euros et constituez-vous une pinakothèk (kollection d’art frémok) grâce à 20% de réductions sur les oeuvres frémokiennes (hors livres)

bienfaiteur.jpg

Devenez un Saint du Frémok pour 1000 euros. Un jour de l’année vous sera dédié (peut-être).

saint.jpg
Au-delà de 1000 euros, contactez nos services pour établir votre place véritable dans la hiérarchie céleste

Attention : le Frémok est une divinité purement fiktive qui n’a jamais opéré d’autres miracles que les oeuvres de ses partisans et adeptes.
Le Frémok déconseille les pratiques religieuses qui se présument non fiktives.

Poster un commentaire

Classé dans politique intérieure

Retrouvez le Frémok au salon du livre jeunesse de Montreuil

 Allez sur le blog d’Archipel

carte-archipel-1.jpg
carte-archipel-21.jpg

carte-archipel.pdf

Poster un commentaire

Classé dans évènements

In the match the catch!

appuyez sur start pour commencer la visite  

Poster un commentaire

Classé dans expositions

Ghost machinery

Une installation de Dominique Goblet, Guy Marc Hinant et Carl Michael Von Hausswolff à voir à La bellone (Bruxelles)

*****************************************************
** VERBINDINGEN / JONCTIONS 10
** Festival interdisciplinaire & multimédia
** Constant- association pour l’art et les médias
** Où: La Bellone, Q-02, La Compilothèque, Actic asbl
** Quand: Du samedi 17/11 au dimanche 2/12
** Info: http://www.constantvzw.com/vj10
******************************************************

Ghost Machinery

Dominique Goblet – Guy Marc Hinant – Carl Michael von Hausswolff

Installation multimedia sur base d’enregistrements du Dr Stempnick.

Travail pour l’affleurement de la mémoire.

Hauts-parleurs prolongés
Pierre Berthet
Ouverture de l’ambassade d’Elgaland-Vargaland

Leif Elggren – Carl Michael von Hausswolff

http://www.elgaland-vargaland.org/

Vidéothèque, conférences, performances, projections, discussions, expériences video, sessions de travail, concerts, démos

** Vernissage:  Samedi 24 novembre, 14:00 à La Bellone

Empreintes dans les champs électr(on)iques, gestes transformés en données, codes qui mettent le corps en mouvement, prescriptions qui demandent à être interprétées. Des identités réelles et contrefaites se répandent comme des virus à travers les réseaux par des services commerciaux d’information personnalisés et (in)contrôlés, qui habitent les frontières et prennent corps dans les rumeurs…

Le festival interdisciplinaire Jonctions/Verbindingen en est à sa dixième édition. Constant propose une réflexion sur nos relations corporelles, psychiques et formelles à la technologie. Quelle empreinte la technologie laisse-t’elle sur nous? Et, en retour, quelle empreinte laissons-nous sur elle? Comment nous déplaçons-nous au sein de machines? Comment lire autrement nos ‘gestes encodés’ en regard de la technologie? Comment pouvons-nous transformer nos gestes répétitifs en gestes qui essaient, excercent, indiquent, prouvent? Jonctions/Verbindingen traduit ces idées par un mélange d’installations, de conférences, de projections, de logiciel libre et de distributions Linux, d’ateliers.

Poster un commentaire

Classé dans expositions

C’est meilleur quand c’est dit par d’autres…

Merci à du9, le pertinent site critique de la Bande Dessinée, pour avoir établi ce désagréable constat.

La critique n’aime pas les indépendants. C’est un peu ce qu’on pourrait se dire en voyant la liste des nominéspour le Grand Prix de la Critique 2008, prix décerné par les membres actifs de l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée. Quinze nominations qui consacrentDelcourt (4 mentions), Futuropolis (3 mentions), Casterman et Gallimard-Bayou (2 mentions chacun). C’est ça, ou alors les indépendants (ou petits éditeurs, au choix) n’ont rien publié d’intéressant entre Novembre 2006 et Octobre 2007, en dehors du Massacre au Pont de No Gun Ri de Park Kun-Woong chez Vertige Graphic (qui, il faut le noter, réussit quand même à figurer dansle dernier quintet sélectionné pour la récompense). Remarquez, ce ne serait pas la première fois, puisque c’était déjà le cas l’année dernière. Pire, si l’on en croit le palmarès du prix depuis 1984, en dehors de deux récompenses accordées à Vertige Graphic, l’ACBD n’a jamais daigné récompenser les productions deL’Association, Cornélius, Six pieds sous terre, FRMK et autres Requins Marteaux

Poster un commentaire

Classé dans revue de presse

OFF 08: enfin une « foire » du livre à Bruxelles

Déçus par les critères et le manque de vision de la Foire du Livre de Bruxelles et après mure réflexion, nous avons décidé de créer, aux mêmes dates que la Foire « IN », une foire du livre « OFF ». En effet, l’image que la foire du livre donne de l’édition trompe les lecteurs. L’édition n’est pas qu’une affaire de vente à la criée, de têtes de gondole, de parts de marché, de loisir et de consommation. L’édition n’a pas grand-chose a voir avec une FNAC au carré. La foire du livre ressemble au salon de l’auto, elle fait de touchants efforts en ce sens, mais elle sera toujours moins ‘sympa’ que Batibouw. Le livre n’est pas un produit de consommation comme les autres . Nous ne nous reconnaissons pas dans ce « Carrefour », et nous y voyons peu nos aficionados ou lecteurs potentiels….c’est-à-dire VOUS. Le OFF ce sera au CIFAS à 400 mètres de Tours & Taxis

Le OFF

Voir le communiqué de presse: off_cpv2-1.pdf

Une première conférence de presse de présentation du OFF est prévue, le mercredi 5 décembre 2007 à laLibrairie La Piola Libri – Rue Franklin 66/68 – 1000 Bruxelles, à 19 heures 07.

1 commentaire

Classé dans évènements

Deux flores bourgeonnent en novembre

Deux titres pour la nouvelle collection du Frémok, en vente dès l’instant présent…

A propos de la collection Flore, il n’est pas abusif de parler de retours aux sources. Elle renoue en effet avec les vertus de la collection Feu, qui connut plusieurs moutures aux éditions Amok, et elle ambitionne de reprendre la place laissée vacante par la disparition des revues Frigobox et Le Cheval sans tête : servir de laboratoire, de bouillon de cultures pour de nouvelles espèces, pour des tentatives, pour des découvertes de formes ou d’auteurs. Ici, il n’est pas injurieux de parler de débutants, de novices et de fraîcheur.Flore est une collection de printemps. Elle peut offrir des essais signés par des auteurs qui, comme on dit, «ont déjà fait leurs preuves» et, dans le même mouvement, permettre des débuts discrets ou fracassants.Sous son format réduit, et un prix modique, elle se propose d’être vive et ouverte à tous les horizons. Elle peut déjà se vanter d’offrir un prolongement, au spectacle de Vincent Fortemps avec Bar-Q-ues et une superbe relecture de Gertrude Stein par le dessinateur allemand Atak avec Ada. Elle annonce prochainement l’hybridation des textes de Vincent Tholomé par Jean-Christophe Long, et le livre d’ouverture du projet d’Olivier Deprez, Blackbookblack. Plusieurs jeunes auteurs s’apprêtent à y faire leurs débuts notamment dans le cadre de l’ExperienceAlice que nous avons lancée l’année dernière.Autant dire que, pour le Frémok comme pour les lecteurs, Flore se voudra une cure de jouvence, en composant un bouquet aux parfums inédits, en lançant des invitations à des lectures neuves.

Voir les communiqués de presse : communiques.pdf

couv_barques.jpg

Barques De Vincent Fortemps

Première oeuvre de la Cinémécanique, BAR-Q-UES, sorte de film d’animation créé en direct, s’inspire de l’univers maritime de La Digue, livre sombre et mélancolique du dessinateur Vincent Fortemps. Inventée par Vincent Fortemps et Christian Dubet pour le spectacle Chantier Musil du chorégraphe François Verret, la Cinémécanique est un dispositif permettant la création d’images en mouvement et en temps réel par le biais de procédés associant le dessin, la lumière et un capteur vidéo. BAR-Q-UES est le dernier opus de Vincent Fortemps. Il s’agit en apparence d’un récit simple : une côte battue par les vents, un bateau échoué, rien de plus, un documentaire brut sur un rivage à la météorologie agitée. On peut aussi voir dans ses pages une mise en scène complexe de la matière et de la trace, un livre que la lecture ne peut épuiser tant sa relative simplicité parvient à brasser des degrés de sens extrêmement variés et subtilement imbriqués. Acheter le livre

ada_couv.jpg

Ada de Gertrude Stein et Atak

Une rose est une rose est une rose est une rose… « C’est une splendide petite fleur que ramène le Frémok dans le cadre de l’ExperienceAlice. Mêlant arts brut, contemporain et folklorique, dessin et calligraphie, Atak orchestre une merveilleuse rencontre entre art populaire et poésie contemporaine. Acheter le livre

Poster un commentaire

Classé dans parutions frmk